header-image

RDC : « Fayulu proclamé avec une plus grande distinction à la 1ère session de Genève, ne suivra pas les ajournés de la 2ème session de Nairobi », dit un cadre de LAMUKA

RDC : « Fayulu proclamé avec une plus grande distinction à la 1ère session de Genève, ne suivra pas les ajournés de la 2ème session de Nairobi », dit un cadre de LAMUKA
Actualité Politique

RDC : « Fayulu proclamé avec une plus grande distinction à la 1ère session de Genève, ne suivra pas les ajournés de la 2ème session de Nairobi », dit un cadre de LAMUKA

Le rapprochement entre les deux nouvelles coalitions de l’opposition notamment LAMUKA portée par Martin Fayulu et Cap pour le Changement par Félix Tshisekedi, semble de plus en plus s’éloigner.

Ce jeudi 29 novembre 2018, Jean-Bertrand Ewanga membre du collège des porte-paroles de l’équipe de campagne de M. Fayulu, a fait savoir qu’il ne sera pas question pour LAMUKA de suivre Felix Tshisekedi et son groupe.

« Qui suivra qui? Martin Fayulu proclamé avec une plus grande distinction à la première session de Genève ne suivra pas les ajournés de la deuxième session de Nairobi. Décision irrévocable du Jury populaire », a indiqué JB Ewanga via Twitter.

Pour appuyer son argumentaire, Ewanga a pris comme référence le dernier meeting populaire de l’opposition organisé le 29 octobre dernier à l’esplanade du boulevard Triomphal. Selon lui, le peuple qu’il considère comme le « jury populaire » leur avait demandé à cette occasion, de ne pas le trahir.

Lors de son retour à Kinshasa le 27 novembre dernier, Félix Tshisekedi avait déclaré à la presse depuis la permanence de son parti, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, que la cible de Cap pour le Changement n’est nullement LAMUKA mais plutôt le camp au pouvoir avec son candidat.

Une semaine après le lancement de la campagne électorale, les deux camps de l’opposition sont non seulement divisés, mais n’ont pas encore démarré leur campagne, contrairement au candidat du Front Commun pour le Congo, « FCC », Emmanuel Ramazani Shadary, qui continue sa ronde des différentes provinces.

Pour rappel, la campagne électorale conformément au calendrier de la CENI, prendra fin le 22 décembre prochain, soit à la veille du jour des trois scrutins combinés à savoir, présidentiel, législatif national et provincial, prévus le 23 décembre 2018.

Commentaires rapides
S'il vous plaît, attendez ...

Abonnez-vous à notre newsletter

Vous voulez être averti lorsque notre article est publié? Entrez votre adresse e-mail et le nom ci-dessous le premier à savoir.