Législatives – RDC : La SYMOCEL confirme la sécurisation des bureaux de vote par des groupes armés à Beni

Législatives – RDC : La SYMOCEL confirme la sécurisation des bureaux de vote par des groupes armés à Beni
Actualité Politique

66 total views, 1 views today

Des groupes armés Mai – Mai ont été mis à contribution  par les autorités de la République démocratique du Congo (RDC) et la commission électorale (Ceni) dans la sécurisation des bureaux de vote et des matériels électoraux dans plusieurs localités du territoire de Beni, a confirmé la Mission d’Observation Electorale de la Synergie des Missions d’Observation Citoyenne des Elections (MOE SYMOCEL).

“Précisément dans le groupement de Malio  , nous avons été informées par nos observateurs sur terrain de la présence des groupes Mai – Mai qui ont pris la charge et la responsabilité de sécuriser les matériels électoraux , les sites de bureaux de vote” a déclaré à ACTUALITE.CD, Emmanuel Kazadi, chef adjoint de la MOE SYMOCEL. 

Cette organisation a annoncé avoir déployé plus de 400 observateurs dans la ville et territoire de Beni en proie aux attaques des groupes armés dont le plus sanglant à ce jour est la rébellion ougandaise des forces démocratiques alliés (ADF).  

Ces groupes armés “n’ont pas supporté la présence des FARDC ou de la Police” a ajouté M. Kazadi affirmant que “c’est une réalité” dans la région.

“Nous pensons que dans la mesure où les citoyens ont eu accès à un vote libre et secret , cela ne pourrait pas entamer la crédibilité du vote , c’est ce qui est important” a -t-il précisé.

Un candidat à la députation nationale en territoire de Beni, a confirmé à ACTUALITE.CD que les localités dans lesquelles les miliciens ont pris le devant de la scène de la sécurisation des bureaux de vote sont notamment   Mabuku, Lisasa, Pabuka, Mambingi, Kanyatsi, Mandiba, Kyavisogho, Mambali et Kalunguta