header-image

Finale retour C2, Ibenge : « L’histoire nous enseigne que c’est possible »

Finale retour C2, Ibenge : « L’histoire nous enseigne que c’est possible »
Actualité Sport

Finale retour C2, Ibenge : « L’histoire nous enseigne que c’est possible »

Le coach de V. Club ne perd pas espoir d’assister à une Remontada de son équipe dimanche après la sanglante défaite 3-0 à Casablanca.

Au lendemain de la finale aller perdue (0-3) face à Raja Athletic Club, l’entraineur de V. Club, Florent Ibenge croit encore au sacre de son équipe au soir de la finale retour le 2 décembre au stade des Martyrs de Kinshasa.

« C’est mathématique pour soulever la coupe. Il nous faut marquer 4 buts sans en encaisser. Donc, on s’est mis en réelle difficulté. L’histoire nous enseigne que c’est possible. Il faut y croire encore jusqu’au bout, jusqu’à la dernière minute. Essayez de laver l’affront qu’on a subi ici [à Casablanca] », a déclaré Florent Ibenge à radiookapi.net.

Le technicien congolais a, par ailleurs, déploré l’arbitrage qui n’a pas été, selon lui, clément envers son équipe, qui a terminé le match à 10, après l’expulsion de Bangala Litombo.

« Vous m’avez vu reprocher l’arbitre oui, parce qu’il y avait des choses qui n’étaient pas normales dans ce match. Tout le monde a vu que le Raja était plus agressif que nous dans le bon sens et parfois dans le mauvais parce qu’ils ont mis une pression sur les arbitres. En commençant par l’entraineur adverse qui s’est même permis d’aller secouer le 4e arbitre sans aucune remontrance. Ce n’est pas la première fois que ce quatuor arbitral se comporte de la façon contre nous », a tempêté l’entraineur de V Club.

Ce corps arbitral avait officié le match de la 1er journée -phase des groupes entre les deux clubs à Casablanca (0-0), à l’issue duquel Vclub avait aussi terminé la partie à 10, après l’exclusion de Ngoy Emomo. Il s’agit de Maguette Ndiaye (AC) – Serigne Cheikh Toure (A1) – Amadou Ngom (A2).

Commentaires rapides
S'il vous plaît, attendez ...

Abonnez-vous à notre newsletter

Vous voulez être averti lorsque notre article est publié? Entrez votre adresse e-mail et le nom ci-dessous le premier à savoir.