Ebola en RDC : 81 agents de santé contaminés , 28 morts

Ebola en RDC : 81 agents de santé contaminés , 28 morts
Actualité Santé et éducation

54 total views, 1 views today

Au total, Quatre – Vingt – un (81) agents de santé ont déjà été contaminés par le virus Ebola dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), a annoncé ce lundi 1er avril , le ministère de la santé,  affirmant que Vingt – huit (28) d’entre eux sont morts en huit mois d’épidémie.

C’est une nouvelle qui confirme la vulnérabilité des agents de santé engagés dans la riposte contre l’épidémie d’Ebola dans les provinces du Nord – Kivu et de l’Ituri.   Ce lundi , le ministère de la santé annonce l’apparition de7 nouveaux cas confirmés, dont 2 à Katwa, 2 à Vuhovi, 1 à Mandima, 1 à Beni et 1 à Oicha.

“1 agent de santé parmi les nouveaux cas confirmés. Le cumul des cas confirmés/probables parmi les agents de santé reste à 81 (7,4 % de l’ensemble des cas confirmés/probables) dont 28 décès”, écrit le ministère dans un nouveau bulletin reprenant la situation épidémiologique d’ Ebola dans les deux provinces.

Ces 81 agents de santé font partie des  1.089 cas parmi lesquels 679 décès, lit – on dans le tableau récapitulatif.  Les chiffres pourraient encore grimper car , renseigne le ministère de la santé , 180 cas suspects sont en cours d’investigation”.

En première ligne contre Ebola, les professionnels de santé  présentent un risque élevé de contracter le virus dans la prise en charge des cas suspects ou confirmés.  

Ils font partie des personnes ciblées par une vaccination lancée depuis le 8 aout 2018 et qui a déjà  atteint 93.689 personnes dans une trentaines de zones de santé.

Partie de la province du Nord – Kivu le 1er aout 2018 , l’épidémie d’Ebola a atteint l’Ituri une semaine après.  

Dans ces deux provinces frontalières avec l’Ouganda , l’insécurité ,  la violence et la forte mobilité de la population  conjuguées à la peur, la désinformation et la réticence des communautés , rendent difficile la maîtrise de l’épidémie.

La maladie à virus Ebola se propage par contact soit avec des animaux infectés, soit avec des liquides biologiques de personnes infectées.

Elle peut tuer jusqu’à 90 % des cas confirmés.  Elle est la deuxième plus dévastatrice de l’histoire au Monde après celle de 2014, qui a fait 11000 victimes en Afrique de l’Ouest.

Géant pays au cœur de l’Afrique, la RDC en est à sa dixième épidémie d’Ebola depuis 1976.