Discours de départ: Kabila appelle à une coalition entre Félix Tshisekedi et la Majorité parlementaire

Discours de départ: Kabila appelle à une coalition entre Félix Tshisekedi et la Majorité parlementaire
Actualité Politique

2,039 total views, 1 views today

Le président de la République sortant a prononcé son dernier discours en tant que chef de l’Etat ce mercredi 22 janvier 2018.

A la tête de la République Démocratique du Congo pendant 18 ans, Joseph Kabila a dressé un bilan positif de ses actions.

Il a, par ailleurs rendu hommage au peuple qui a participé aux élections du 30 décembre organisées avec les moyens propres de la République Démocratique du Congo.

Tout en félicitant le nouveau président de la République élu au scrutin du 30 décembre, Joseph Kabila a souligné que ces élections ont permis la première passation civilisée du pouvoir en RDC.

“[…] Bien plus et chose inédite dans l’histoire de notre pays, et qui en fait un sujet inédit dans l’Afrique subsaharienne, le transfère pacifique et civilisé entre un chef d’État élu entrant et chef d’État élu sortant, longtemps rêve, est devenu une réalité.” En outre, “l’heureux élu bénéficiaire de cette alternance est issu de l’opposition”, a-t-il ajouté.

Le chef de l’Etat a, par la suite, appelé à une coalition entre la majorité au parlement et le nouveau président pour faire face aux défis majeurs auxquels fait face la RDC. Pour Joseph Kabila, toutes les forces doivent se coaliser pour faire face aux ennemis du pays. 

“J’appelle à une coalition progressiste contre les forces prédatrices qui se sont liés – et tenteront toujours de cette liguer – contre nous pour s’accaparer de nos ressources naturels sans contrepartie pour nos enfants.”

Il a souhaité un plein succès au nouveau président et s’est montré disponible pour prodiguer des conseils au nouveau locataire du Palais de la Nation “chaque fois que l’intérêt du pays le requerra.”

Le désormais ex-chef de l’État congolais a appelé la jeunesse congolaise et l’ensemble du peuple congolais à soutenir le nouveau président élu.
” Respecteux de la Constitution je vais passer demain la main sans regret ni remords car on dépit des imperfections dû à toute œuvre humaine le Congo revient de loin… J’ai fait ma part, je laisse à mon successeur le soin de poursuivre la reconstruction de la RDC. Je vous invite à le soutenir massivement comme vous m’avez soutenu tout au long des 18 années passées”, a conclu le président Joseph Kabila qui a passé 18 ans à la tête de la RDC.